Célébration à 14:55. Rdv à l’espace Pasto’ ISM

Inscription préalable auprès du BVS

ISEM 2016, le rassemblement des étudiants mennaisien…

Journée de l’ISEM, mardi 22 mars à Ploermel

Un amphi plein à Ploërmel rassemble cette année les étudiants de première année de 8 lycées du réseau mennaisien. L’ambiance dans l’amphi est étrange en ce début de matinée : on s’observe, on se jauge, on croise dans les travées CPGE, BTS production végétale, électronique ou MUC, prépa Marine marchande… On renâcle un peu à l’idée de cette journée « off »… Puis tout s’anime, On est accueilli, reconnu… on prend mieux conscience de la réalité du réseau, de son action, des nombreux  champs éducatifs investis, de sa dimension internationale, des projets en cours… On participe via son smartphone à l’animation, les visages se détendent, l’attention est là.

Vient le temps de la rencontre avec des témoins engagés, en petits groupes… une rencontre plus personnelle avec un homme, une femme au parcours ordinaire ou atypique mais marqué par l’expérience du don de soi, de l’ouverture aux autres… comme une invitation personnelle à trouver son propre chemin, à faire des choix.

Après le pique-nique sont lancés les traditionnels défis… Le foot en salle fait recette. On s’affronte, on défend les couleurs de son lycée dans un climat fraternel. On se reconnaît.

Temps fort de la journée, rencontre en plénière avec le grand témoin : Fred Le Peutrec, navigateur, nous emmène le temps d’une vidéo sur les mers du sud en plein trophée Jules Verne (les malouins sont comblés !) Son parcours, qu’il ne veut reconnaître comme « extraordinaire » ou comme « la réalisation d’un rêve » nous porte haut. Son message est clair : à chacun son chemin, son projet de vie, son unité personnelle à construire. Cela passe bien sûr par une cohérence intime, une bonne connaissance de soi et de ses limites, un nécessaire travail de réflexion et de lucidité. Mais cela n’interdit rien, il nous invite à tenter l’aventure, en prise avec le réel, la nôtre. « A prendre le bon train quand il passe. »

Bien sûr, il y a des écueils, des échecs mais cela nous alimente aussi et autant que faire se peut nous aide à grandir si l’on reste « curieux de soi ». Mieux qu’une leçon de vie, une carte et une boussole. Avance au Large ! (Lc 5,4).  Go forth !