Messe du Jeudi… et temps du repas:

Les nourritures spirituelles c’est bien (et même très bien!) mais les nourritures terrestres ont aussi leur importance:

Possibilité de réserver un panier repas (prix formule) à partager après la messe. Merci de déposer un papier avec votre nom, prénom, classe dans la Boite aux lettres « Animation pastorale » avant jeudi 8heures 05

en Avent aux Rimains…

le « calendrier de l’Avent » aux Rimains se dévoile progressivement et nous achemine vers Noël en nous faisant découvrir chaque jour une parole ou une association parmi celles qui viendront à notre rencontre lors du « temps de Noël »  du jeudi 15 décembre prochain… Merci les secondes et Agnès!

calendrier-avent-rim

LUMIÈRE DE LA PAIX DE BETHLÉEM

La Lumière de la Paix de Bethléem est un événement scout chrétien qui se déroule chaque année pendant la période de l’Avent. Allumée dans la grotte de la nativité à Bethléem, la lumière est rapportée à Vienne, puis transmise de main en main partout en Europe. Elle constitue un symbole de paix, que l’on peut diffuser, recevoir ou encore envoyer à un proche.
La lumière de Bethléem sera accueillie au lycée lors de la messe du 16 décembre
( à la cathédrale à 11:00)
bethleem-16

l’EAP en projet…

C’est au prieuré de Dinard (DAF) que l’équipe d’animation pastorale avec deux nouveaux membres cette année s’est retrouvée ce 25 novembre pour poursuivre la réflexion autour du projet d’animation pastorale. Travail et prière (messe célébrée dans la belle chapelle du prieuré par le père Matthieu) ont rythmé cette journée placée sous le signe de la bonne humeur qui s’est terminée malgré le froid par une belle promenade sur les quais de Dinard…(voir texte ci-après)EAP nov2016 (2)EAP nov2016 (4)EAP nov2016 (7)EAP nov2016 (16)

Rentrée officielle de l’EAP. Comme à son habitude, l’Equipe d’Animation Pastorale a pris le large pour se réunir, pour se recueillir. Quelques encablures suffisent, l’équipe a jeté l’ancre à Dinard au fond de la baie du Prieuré, avec vue sur … Saint-Malo. Du Prieuré de Dinard, magnifique bâtisse où le diocèse aux armées nous accueille pour la journée, nous gardons un œil sur la flèche de la cathédrale qui semble tisser un lien entre le ciel et le roc duquel elle s’élance. Elle nous rend proche de ceux pour qui nous voulons œuvrer, élèves, collègues qui travaillent alentour, là-bas, intra-muros et de Celui qui nous réunit au cœur de notre projet éducatif.

« la » pastorale, la dimension pastorale d’un projet éducatif est bien affaire de lien. Il ne s’agit pas de faire des nœuds, ni d’amarrer solidement entre elles des barques parfois si disparates (eh ! après tout, le vent souffle ou il veut !) mais plutôt de garder le cap, ensemble, sur la route tracée par nos fondateurs mais qu’il nous faut parcourir aujourd’hui avec des vents inattendus ou inespérés et des marées nouvelles… un lien « vertical » qui déroule ce qu’il y a de permanent dans la quête de sens de l’Homme. Sommes-nous tous dans le même bateau, soumis à un destin commun ? Pas sûr. Mais nous cherchons à naviguer de concert, en flottille, tendus vers un même objectif… un lien horizontal pour réussir, s’épanouir, vivre ensemble.

L’Equipe d’Animation Pastorale, depuis juin dernier, autour du chef d’établissement, dépositaire de la mission pastorale reçue de l’évêque, et du prêtre accompagnateur s’est lancée dans l’élaboration d’un projet d’animation pastorale. Ce projet n’est pas un projet dans le projet, encore moins un projet à coté du projet éducatif mais bien au cœur de ce même projet, au cœur de nos métiers, (enseigner, éduquer, administrer, évaluer, sanctionner, gérer, accompagner, entretenir….) une manière singulière de redire et vivre notre « relation à l’évangile ».

C’est le texte de l’évangile de St-Marc ( 10, 46-52 ) qui a guidé notre travail pour déterminer nos priorités et actions à mettre en œuvre autour de trois interpellations du Christ :« Viens », « que veux-tu que je fasse pour toi ? » et « Va ».Cette réflexion initiée en juin dernier et accompagnée par Marie-Renée HARDY et Quitrie Benvenuti (EAP DDEC35) lors de notre journée à l’Abbaye de Saint-Jacut a permis d’isoler quatre priorités :

Ces quatre priorités ont fait l’objet de travaux de groupes pour formuler des propositions d’actions qui seront synthétisées dans un document final constituant le projet d’animation pastorale pour les 2 ou 3ans à venir.

4 priorités :

L’Equipe d’Animation Pastorale

Dix-huit personnes, enseignants, personnels d’éducation, d’administration, membres du conseil de direction, infirmière, chargée de communication… composent cette équipe qui se réunit trois à quatre fois par an (une demi-journée ou une journée). Autour du Chef d’établissement et du prêtre référent, elles définissent, valident et évaluent les actions menées dans (ou hors de) l’établissement autour de trois thèmes : annoncer, célébrer, servir. L’équipe prend également le temps de la réflexion et de la formation dans les domaines spirituel, (foi, partage…) et institutionnel (Eglise, enseignement catholique…) sans oublier l’aspect fraternel (convivialité). Chacun s’accorde à dire que ce qui est vécu en EAP, doit et peut-être partagé. Elle réfléchit à son ouverture (s’enrichit de nouveaux membres chaque année), aux actions à mener à destination des collègues pour permettre à chacun, quel que soit son chemin personnel de mieux appréhender la dimension pastorale et d’y prendre part.

Le levain au cœur du métier

Si la pastorale n’est pas une discipline spécifique mais plutôt une manière de vivre et de mettre en œuvre la relation éducative, c’est bien à travers toute la vie de l’établissement qu’elle doit être sensible. Comment cette « différence » reconnue de l’enseignement catholique est-elle vécue, partagée, exposée dans notre quotidien ? Comment se nomme t’elle ? Comment imprègne-t’elle les lieux d’enseignement, d’éducation, d’administration… ? Comment colore-t’elle notre quotidien ? Il en va du vivre-ensemble comme de l’action professionnelle. Cela concerne tous les acteurs de l’établissement dans toutes leurs missions. C’est la cohérence du projet éducatif.

 La communication

Blog, facebook, plaquettes, affiches, portes-ouvertes…, autant de supports déjà utilisés mais qui ne semblent pas toujours atteindre la cible. Un effort doit être fait dans ce sens afin de multiplier les sources. Informer des propositions du lycée, du réseau mais aussi de l’église locale, rendre compte de ces évènements. Sensibiliser à l’actualité pastorale (EC, Vie de l’Eglise…). Faire partager ce qui se vit… (EAP, espace pasto…), permettre de donner du sens à l’action individuelle et collective, personnelle et professionnelle

 Rendre Acteurs

Cela concerne encore une fois et tout aussi bien, tant les jeunes que les adultes. Très lié au projet éducatif, cet objectif large qui est aussi un moyen de la réussite, de l’épanouissement et du vivre-ensemble porte en lui même une dimension pastorale : c’est le « va ! » de la fraternité, du lien social, et pour celui qui l’accepte de la « mission ». C’est l’acte éducatif lui même auquel nous sommes particulièrement attentifs. Il peut se décliner également dans l’animation pastorale. Ecouter, entendre, recenser les besoins et les attentes exprimés, repérer les talents, les ressources qui peuvent être sollicités, mobilisés pour faciliter l’implication de tous au cœur de nos propositions ou permettre l’émergence de nouvelles propositions. Promouvoir l’action, la prise de responsabilité du plus grand nombre (jeunes et adultes) dans la conception, l’animation, la participation à et l’évaluation des activités (y compris la communication).